Colin: Un second visa sans faire de fruit picking

11 Aug 2016

 

Salut Colin, c’était quoi ton projet avant de faire le grand saut en terre inconnue ?

Je n’avais pas de projet spécifique en partant. 21 ans et juste l’envie de partir loin de chez moi pour être en autonomie, histoire de se donner un coup de pied au cul.

Tu es la depuis combien de temps ?
Environ 1 an et demi maintenant….
Je pense qu’il est possible de compter chaque mois passer ici à la longueur de ma barbe

 

 

 


1 an et demi, c’est pas mal parles nous de ton aventure ?
Après tout ce temps ici, j’ai passé le cap de l’autonomie et assez facilement d’ailleurs ! Un bon niveau d’anglais.
J’ai acheté d’un 4x4, trouvé du boulot dans mon métier (menuisier), voyagé en solo et avec mes parents en Australie pour 3 semaines.
Ma prochaine étape Cape York au Nord avec quelques chemins 4x4 de dingue et traversée de rivières au programme.

Tes premières impressions de l’Australie ?
Les gens sont très abordables et sympas, le soleil et la ressemblance avec les États-Unis.

Tes premiers coups de cœur ?

Ma première “share house” à Brisbane, lieu de soirée et ensuite Byron Bay.

Un coup de gueule ?
Le prix de la vie et surtout des soirées.
Le bouffe française me manque beaucoup mais on s’y fait.

Le meilleur souvenir / un bilan ?
Uluru et le centre rouge, après 1 an sur la côte Est le centre rouge, c’était magnifique.
Sinon Fraser Island avec mon 4X4 une tuerie.

Tu as fait quoi comme job ?
J’ai été plutôt assez chanceux en pouvant travailler ici avec mon métier, j’ai même valide mon second visa à Byron Bay sans faire une seule fois du picking.

Des conseils à donner à ceux qui partent ?
Juste pas de panique “take it easy” vous allez être bien accueilli à My Little France.
Voyagez léger, toujours moyen d’acheter sur place en fonction de ce que vous allez faire.

 


Les trucs les plus insolites ?
Vérifier le niveau d’huile sur ma voiture et trouver un python dans son moteur.

La rencontre la plus dingue ?
Les 3 premières semaines en Australie avec Charly et Charlotte à My Little France, malgré les grandes distances, on trouve toujours un moyen de se retrouver.
MaÏ et Padré bien sûr, mes patrons de Byron qui m’ont aidé à plusieurs reprises et m’apprennent pleins sur mon métier le tout en mode peace & chill.

Ton endroit préféré ?​
Byron.

L’objet indispensable ?
Je pense que sans mon GPS j’aurai déjà bien galéré.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Abonnez-vous

derniers articles

Please reload

catégories

Please reload

MLF en Vidéos

#MLF Sur Instagram

Please reload

L'équipe My Little France

info@mylittlefrance.com.au

Keep in Touch

  • My Little France Australie en Photos
  • My Little France - Australie
  • My little France Australie en vidéo
  • Logo-Snapchat-blanc

Témoignages